Fugue # Dépouiller

Une antichambre est obstruée par des rideaux. Dans cet espace, le personnage dispose une corde à sauter à travers la pièce. Sur son visage un masque transparent affublé d’une bande noire cache son regard. Commence sur cette scène improvisée un spectacle de danse bancale, entre mouvement de kermesse et positions lascives.

Fugue explore des questions d’enfance, d’adolescence, de mutation, d’acte de mutilation, d’attitude des corps en métamorphose.

 

Mise en scène, conception sonore

Interprétation : Eliott Pradot
Assistant artistique : Camille Graule
Soutiens et remerciements (saison 2017 – 2018) : DRAC Hauts-de-France, Espace Pasolini (Valenciennes), Point Éphémère (Paris), Théâtre Massenet (Lille), Théâtre Le Grand Bleu (Lille)

Fugue est une pièce divisée en 5 mouvements de 20 à 30 minutes chacun environ. Les mouvements peuvent être joués les uns à la suite des autres ou de manière isolée. Lorsqu’ils constituent une série, le nombre de mouvements peut varier, allant de 1 à 5.